Elsi Spanoghe, Soprano

Elsi Spanoghe naquit à Antwerpen (Belgique) en 1991.  A un âge très tendre elle se développa déjà sur le plan musical auprès de Kaat Van Bouwel, qui lui apprenait à jouer le violon à l’ “Académie de Musique, Parole et Danse” de Beveren, Belgique (1998-2007). A seize ans elle reçut une formation de chant à la même école. Très vite il s’avéra que le chant était sa vraie passion.

En 2009 elle entama ses études de chant à l’ “LUCA School of Arts”, campus Lemmens à Leuven (Belgique), d’abord auprès de Gerd Lombaerts et ensuite aussi auprès de Dina Grossberger et Johan Uytterschaut.  En 2014 elle obtint son Master de chant classique avec grande distinction, tout comme un certificat de direction chorale à l’ “Académie de Musique, Parole et Danse” de Lier (Belgique).

Elle participa activement aux masterclasses, e.a. auprès de Maarten Koningsberger (2012/2014 – LUCA School of Arts) et Tom Krause (2013 – Universität Mozarteum Salzburg, Autriche).

En tant que soliste elle organisait déjà plusieurs concerts et célébrations occasionnelles. En février 2014 elle fit Flora dans “The Turn of the Screw” (Le Tour d'Écrou) de Benjamin Britten pour la classe d'opéra de LUCA School of Arts. En mai 2014 elle prit part à l’orchestre symphonique de LUCA School of Arts sous la conduite de Ivan Meylemans.  En novembre 2014 elle chanta le solo de soprano du “Te Deum” de Marc-Antoine Charpentier, ensemble avec le chœur Dennegalm (Keerbergen, Belgique) et l’orchestre de chambre La Passione (Lier, Belgique) sous la conduite de Koen Vits. En avril 2015 elle interpréta le solo de soprano de la “Mis voor Ongelovigen” (Messe des Mécréants), une création de Jeroen D’hoe au festival de musique l’Avventura à Tilburg (Pays-Bas).

Après son voyage de concert en Chine avec des représentations à Wuhan, Chengdu et Beijing avec l’orchestre Arenberg (Leuven, Belgique) sous la conduite de Kevin Hendrickx,  L’automne 2015 était également prometteur pour cette jeune soprano. En octobre et novembre elle chantait le solo de soprano du “Requiem” de John Rutter et Gabriel Fauré. A la fin de novembre elle faisait Susanna dans “Le nozze di Figaro” (Le mariage de Figaro) de W.A. Mozart en coopération avec la classe d'opéra, le chœur et l’orchestre symphonique de LUCA School of Arts sous la conduite de Ivan Meylemans.

Elle enseigne le chant et accompagne plusieurs choeurs dans les académies de musique de Tielt et Renaix (BE).

En mai 2018, elle devient la nouvelle chef de choeur de 'Qui-Vive' à Desselgem (BE).

Elsi Spanoghe et son mari Stephen Biebuyck attendent leur premier enfant fin 2018.

Actuellement Gerda Lombaerts et Catherine Vandevelde se chargent de son entraînement approfondi.